Ferme la recherche

Titre professionnel couvreur(euse)-zingueur(euse)

Descriptif

Durée de la formation

Durée 1070 heures
En entreprise 140 heures
En centre 930 heures

Session

du 17 déc. 2018 au 29 juil. 2019  - Laon (02)
du 17 déc. 2018 au 29 juil. 2019  - Laon (02)
Pour connaître les dates des prochaines sessions, veuillez contacter l'organisme de formation

Objectif de la formation

Il nous met à l'abri des intempéries. Spécialiste de la construction et de la réfection des toits, le couvreur zingueur assure l'étanchéité de notre maison. Pour cela, il habille les toits de tuiles ou ardoises, les accessoirise avec des linteaux, membranes et autres gouttières.
Appelé aussi : couvreur,couvreur ardoisier,couvreur en monuments historiques,couvreur tuilier,zingueur.
Le/la couvreur/se zingueur/se réalise, pour toute construction, la pose de couvertures neuves ainsi que l'entretien de toitures existantes. Il/elle utilise des matériaux traditionnels comme l'ardoise naturelle, les tuiles (plates, mécaniques, romaines), le zinc, ou des produits plus modernes tels que l'aluminium, l'acier inoxydable, les bardeaux bitumeux.
Il/elle pose sur la charpente les lattes de bois, les linteaux ou la volige. Il/elle prépare et met en place tout le système de récupération des eaux de pluie (gouttières, chéneaux, tuyaux de descente) jusqu'au regard d'évacuation. Il/elle met en place les matériaux de couverture selon les techniques appropriées, afin de mettre hors d'eau la construction sur laquelle il travaille et réalise simultanément l'étanchéité autour ou le long des obstacles qu'il rencontre (cheminées, murs, lucarnes ...).
Occupant un emploi primordial dans la conservation de l'ouvrage, car la mise hors d'eau d'un bâtiment constitue la première condition de sa conservation, le/la couvreur/se zingueur/se est donc un professionnel rigoureux qui s'autocontrôle en permanence.
Il/elle exerce son activité sur le chantier, toujours en extérieur, dans des conditions parfois difficiles (intempéries, souvent à genoux ou accroupi sur une surface plus ou moins pentue), le plus souvent en équipe. Les dangers liés au travail en hauteur conduisent à respecter les règles de sécurité individuelles et collectives. Les déplacements sont fréquents (changement de chantier) et les horaires généralement réguliers.
Aptitudes souhaitées : bonne constitution ; agilité, sens de l'équilibre ; habileté, bonne vue ; aptitude au travail en hauteur ; rigueur et respect des règles de sécurité ; un certain sens esthétique.

Conditions d'accès

Pour une bonne adaptation en formation, il est souhaitable de savoir lire, écrire, compter

Validation

Titre professionnel (TP de niveau 5)

Donne accès au(x) métier(s) suivant(s)

Pose et restauration de couvertures (voir la fiche métier)

Et après la formation ?

Retour à l'emploi des anciens stagiaires

CORRECT

Conseils
Les questions à poser avant de choisir un centre de formation
  • Quels sont les profils des anciens stagiaires (niveau de formation, expérience professionnelle) ?
  • Est-il possible de visiter le centre ?
  • Quel type de public accueillez-vous en formation (salariés, demandeurs d’emploi, particuliers) ?
  • Peut-on obtenir une liste de ces anciens stagiaires pour les interroger sur cette formation ?
  • Comment aidez-vous les stagiaires à trouver un emploi ?
Vous avez au moins un an d'expérience en « Pose et restauration de couvertures » !
Vous pouvez obtenir ce diplôme sans suivre la formation !
Validez vos acquis
Informations pratiques

AFPA LAON

Lieu de formation

1 rue des Minimes
Laon

Cliquez sur ce lien pour calculer votre itinéraire

Centre de formation

1 rue des Minimes
02000, Laon

Voir toutes les formations de AFPA LAON