Ferme la recherche

Le rôle du son dans le scénario audiovisuel de fiction

Descriptif

Durée de la formation

Durée 12 heures
En centre 12 heures

Session

du 18 janv. 2020 au 20 janv. 2020  - Paris - 3ème (75)
+ autres sessions
du 18 janv. 2020 au 20 janv. 2020  - Paris - 3ème (75)
du 18 janv. 2020 au 20 janv. 2020  - Paris - 3ème (75)

Objectif de la formation

Former à l'analyse des rapports entre le son et l'image tels qu'ils sont mis en oeuvre dans l'audiovisuel en général et dans le cinéma en particulier, pour un bénéfice professionnel, personnel et artistique.

Description de la formation

Dans les scénarios de films et de série, le son n'est pas qu'un élément de décor, d'atmosphère ou de pittoresque, ou le véhicule utilitaire des dialogues ; il fait bien souvent partie de l'action même, qui repose largement ou partiellement sur lui. S'il n'est pas nécessaire de spécifier dans un script tout ce que le spectateur entendra dans le film terminé, certains sons, bruits, ambiances, musiques, font partie de la conception de ce film avant le tournage, et peuvent enrichir voire constituer son sujet.
Cette formation s'appuiera sur de nombreux exemples tirées d'oeuvres, des plus anciennes aux plus récentes, où le son intervient activement : personnages et événements invisibles ; emblématisation d'un personnage, d'un lieu, d'un milieu social, d'une époque par un son qui les caractérise ; histoires mettant en scène la surdité, l'acouphène, le trouble psychologique lié aux sons ; symbolisation des conflits sur lesquels repose l'action par des idées sonores ; sons et voix prêtés à des machines, robots, créatures ; création de l'inquiétude et du mystère, ou de la tension par les bruits, sans oublier la présence dans l'action même d'une musique jouée par les personnages, entendue par eux, etc.
Outre ses nombreux livres sur le son et l'audio
- vision, Michel Chion est l'auteur d'Ecrire un scénario, réactualisé en 2007, qui est un des best
- sellers de l'édition de cinéma en France et a été traduit en plusieurs langues.

Conditions d'accès

Les parcours conduisant à s'intéresser à la création audio-visuelle étant de nature très diverses y compris autodidactes, une formation minimum de niveau III est toutefois de nature à faciliter l'appréhension des concepts et les apprentissages qui en découlent.
Une approche ou une connaissance des phénomènes audio-visuels issue de l'expérience professionnelle (musique, danse, théâtre, radio, audiovisuel et cinéma, prise de son, mixage, etc.), même non sanctionnée par un diplôme, est aussi souhaitable.
Toute personne concernée par le rapport images/sons dans l'audiovisuel souhaitant approfondir son expérience personnelle ou professionnelle en complétant ses connaissances pour développer sa pratique de création, de médiation et de transmission.

Validation

Attestation d'acquis ou de compétences;Attestation de suivi de présence

Donne accès au(x) métier(s) suivant(s)

Realisation cinematographique et audiovisuelle (voir la fiche métier)

Et après la formation ?

Retour à l'emploi des anciens stagiaires

CORRECT

Conseils
Les questions à poser avant de choisir un centre de formation
  • Quels sont les profils des anciens stagiaires (niveau de formation, expérience professionnelle) ?
  • Est-il possible de visiter le centre ?
  • Quel type de public accueillez-vous en formation (salariés, demandeurs d’emploi, particuliers) ?
  • Peut-on obtenir une liste de ces anciens stagiaires pour les interroger sur cette formation ?
  • Comment aidez-vous les stagiaires à trouver un emploi ?

Acoulogia

Lieu de formation

Acoulogia
5 Rue Barbette
Paris - 3ème

Calculez votre itinéraire

Centre de formation

Acoulogia
5 Rue Barbette
75003, Paris 3e

Toutes les formations et avis pour Acoulogia