Ferme la recherche

CAP maritime matelot - CAPM

Descriptif

Durée de la formation

Durée 942 heures
En centre 942 heures

Session

du 31 août 2020 au 30 août 2022  - L'Île d'Yeu (85)
du 31 août 2020 au 30 août 2022  - L'Île d'Yeu (85)
Pour connaître les dates des prochaines sessions, veuillez contacter l'organisme de formation

Objectif de la formation

Les titulaires du CAPM de matelot sont des marins qualifiés et polyvalents, capables de s'adapter et de participer aux différentes activités pratiquées sur le pont (et éventuellement aux machines) d'un navire de pêche ou de commerce. Le marin assure la préparation et la mise en oeuvre des engins de pêche : mise à l'eau et récupération des chaluts, lignes d'hameçons, casiers et filets, qu'il sait remailler. Il trie, prépare, met en caisses ou congèle les prises de pêche (poissons ou autres produits maritimes). Il participe à la conduite du navire en assurant le quart à la passerelle (service de veille de quatre heures), les manoeuvres en mer et au port. Il entretient et répare les appareils nécessaires au fonctionnement des machines propulsives, à la sécurité et à la vie à bord du navire.
Le matelot peut également être employé dans une industrie maritime à terre.

Description de la formation

En description du navire, on apprend à identifier les différents types de navire, les éléments de leur structure et leurs équipements. On se forme à leur utilisation en respectant les règles de sécurité.
L'enseignement de navigation initie les élèves aux cartes marines, astres et marées.
On leur montre comment utiliser la radio du bord, et aussi un traceur de route, un radar, un sonar, un sondeur. Des accessoires aujourd'hui indispensables pour se situer avec précision, étudier la nature et la configuration des fonds, des courants, la luminosité et la température de l'eau, repérer la présence des poissons et leur espèce.
- En navigation toujours, on étudie la tenue d'un quart : utiliser le compas, la barre, le pilote automatique, assurer la veille visuelle et auditive...
- En manoeuvre, on apprend à effectuer les différentes actions nécessaires à un amarrage : capeler, bosser, tourner, choquer.
- En sécurité-survie, enseignement essentiel pour les futurs marins : les techniques individuellesla prévention et la lutte contre l'incendie, les premiers secours élémentaires, l'organisation générale des secours en mer...
- L'enseignement d'océanographie met l'accent sur la ressource :caractéristiques principales, biologie, répartition, des mollusques et crustacés pêchés, rôle des moyens de contrôleLes techniques de pêche occupent un volume important de l'emploi du temps :
- les différents types de pêche (chalut, filet, casier, drague, ligne)
- les matériaux utilisés (fibres, fils, etc.)
- les modes d'action, la mise en oeuvre et l'entretien des différents engins
- le traitement et la conservation des captures.En machines marines et auxiliaires, les élèves apprennent par exemple à :
- vérifier les différents niveaux et effectuer les appoints nécessaires
- nettoyer ou remplacer un filtre, purger un circuitLa formation comprend un stage embarqué de 12 semaines.

Conditions d'accès

Avoir terminé sa troisième
Avoir 15 ans minimum

Validation

Les objectifs :
Le diplômé contribue à la conduite du navire, en route ou en pêche.
Il participe aux manoeuvres nécessaires pour lever l'ancre, conduire le navire en mer et réussir un accostage.
- Il peut assurer un quart à la passerelle :
- Il pratique les engins de pêche. Il sait préparer puis mouiller un chalut, une ligne, un casier, un filet, et ensuite les relever.
- Il collabore au traitement et à la conservation des captures
- Il entretient le navire, les machines, et les divers engins du bord
- Il veille aussi à maintenir le matériel de pêche en bon état
- Il connaît les techniques de ramendage (l'entretien et la réparation des filets) et le matelotage (l'art de faire les noeuds et les épissures). Il est en outre capable de réaliser une soudure simple.
- Il participe aux opérations de tri, éviscérage, lavage, filetage, réfrigération, congélation.

Donne accès au(x) métier(s) suivant(s)

Equipage de la peche (voir la fiche métier)

Et après la formation ?

Retour à l'emploi des anciens stagiaires

FAIBLE

Conseils
Les questions à poser avant de choisir un centre de formation
  • Quels sont les profils des anciens stagiaires (niveau de formation, expérience professionnelle) ?
  • Est-il possible de visiter le centre ?
  • Quel type de public accueillez-vous en formation (salariés, demandeurs d’emploi, particuliers) ?
  • Peut-on obtenir une liste de ces anciens stagiaires pour les interroger sur cette formation ?
  • Comment aidez-vous les stagiaires à trouver un emploi ?

Ecole des Pêches de l'île d'Yeu

Lieu de formation

49 rue des Bossilles
L'Île d'Yeu

Calculez votre itinéraire

Centre de formation

49 rue des Bossilles
85350, L'Île-d'Yeu

Toutes les formations et avis pour Ecole des Pêches de l'île d'Yeu