Ferme la recherche

CAP bronzier option A : monteur en bronze

Descriptif

Session

du 01 sept. 2021 au 30 juin 2024  - St Lambert des Levées (49)
du 01 sept. 2021 au 30 juin 2024  - St Lambert des Levées (49)
Pour connaître les dates des prochaines sessions, veuillez contacter l'organisme de formation

Objectif de la formation

Le bronzier est un artisan qualifié qui pratique la fonte et le ciselage du bronze pour réaliser des objets d'art en bronze, en cuivre, en laiton Il peut être amené aussi bien à reproduire une statue qu'à fabriquer des luminaires, des lampadaires, des objets de décoration ou d'ameublement. Le métier de bronzier s'apparente à celui de sculpteur. Il travaille en atelier pour le compte de particuliers ou de musées.
L'appellation bronzier recouvre trois catégories : tourneur, monteur et ciseleur. La formation, quelle que soit l'option, comporte des cours de dessin d'art et de dessin technique, d'histoire des styles, de technologie des métaux, des cours sur les différents procédés de ciselure, de tournage et de monture, ainsi que des enseignements généraux.
A propos de l'option :Les monteurs façonnent à la main ou sur machine et assemblent les différentes pièces sortant des ateliers du fondeur, du tourneur ou du ciseleur. Ils scient, soudent, percent, ajustent jusqu'à ce que les objets soient polis, chromés, patinés.

Description de la formation

Technologie des métaux (principalement les alliages dérivés du cuivre), outillages, histoire des styles ;
notions théoriques de fonderie, d'électricité de traitement de surface ;
notions théoriques et pratiques de ciselure de tournage, de repoussé.
Pratiques : dessin d'art appliqué, dessin technique, modelage ; réalisation de pièces à la main et sur machine d'après un dessin donné.
Période de formation en milieu professionnel : 12 semaines.

Validation

Les objectifs :Le bronzier façonne le métal, traditionnellement le bronze, mais en fait, essentiellement le laiton. Il peut également utiliser des métaux employés dans la décoration moderne comme l'acier inoxydable. Il travaille à partir de planches de métal, de profilés ou de pièces moulées en fonderie.
Il crée, fabrique ou restaure des objets décoratifs : garnitures de meubles, luminaires, statues. Le métier de bronzier se divise en spécialités différenciées : tourneur, ciseleur et monteur.
L'élève monteur en bronze apprend la "monture", c'est-à-dire, à assemble et à ajuster les différentes pièces métalliques qui sortent de l'atelier du fondeur, du tourneur ou du ciseleur pour en faire un objet fini.
Il doit savoir tracer, scier, limer, ajuster, cintrer, souder, braser (assembler à chaud deux pièces de métal à l'aide d'une baguette de métal d'appoint), tarauder (percer une pièce de manière à créer un pas de vis intérieur), fileter (opération complémentaire au taraudage permettant de créer la vis qui s'adaptera au trou taraudé).
Outre la maîtrise de ces techniques, il doit avoir le sens des volumes et des formes, posséder une bonne culture artistique, en particulier la connaissance des styles et savoir dessiner.
Enfin il doit également avoir une parfaite connaissance des métaux et des alliages.
Les débouchés :La spécialité peut s'exercer dans des domaines d'activités diversifiés :
- le luminaire, avec la fabrication ou la restauration de lustres, d'appliques, de lampadaires
- l'ameublement, avec la pose de garnitures sur les meubles
- l'art statuaire
- l'agencement, avec la fabrication de vitrines pour des magasins comme pour des muséesLe débouché essentiel, toutefois, quelle que soit l'option choisie, c'est le luminaire.
II travaille en collaboration avec d'autres corps de métier comme le fondeur d'art ou le décorateur sur métaux.
Le bronzier peut exercer dans une petite entreprise (il existe deux ou trois PME de luminaire en France) ou, le plus souvent au sein de structures artisanales de deux ou trois personnes. La serrurerie décorative qui est un autre débouché non-négligeable est souvent associée aux entreprises de luminaires. La statuaire elle, dépend des ateliers de fonderie : il y en a un petit nombre en France, répartis principalement entre la région parisienne et la Saône et Loire, employant chacun de 20 à 30 personnes.

Donne accès au(x) métier(s) suivant(s)

Metallerie d'art (voir la fiche métier)

Realisation d'ouvrages en bijouterie, joaillerie et orfevrerie (voir la fiche métier)

Et après la formation ?

NON DÉTERMINÉ

Conseils
Les questions à poser avant de choisir un centre de formation
  • Quels sont les profils des anciens stagiaires (niveau de formation, expérience professionnelle) ?
  • Est-il possible de visiter le centre ?
  • Quel type de public accueillez-vous en formation (salariés, demandeurs d’emploi, particuliers) ?
  • Peut-on obtenir une liste de ces anciens stagiaires pour les interroger sur cette formation ?
  • Comment aidez-vous les stagiaires à trouver un emploi ?
Vous avez au moins un an d'expérience en « Metallerie d'art » !
Vous pouvez obtenir ce diplôme sans suivre la formation !
Validez vos acquis

CCI de Maine et Loire

Lieu de formation

Square Balzac
St Lambert des Levées

Calculez votre itinéraire

Centre de formation

132 avenue de Lattre de Tassigny
49006, Angers

Toutes les formations et avis pour CCI de Maine et Loire